Il existe un exemple, remarquablement habile, d'immeuble de rapport néo-mauresque à Paris, 18 rue des Mathurins, dû à Albert Duclos et William Klein (1876). Anciennement "Hammam turc", il n'en reste que la façade, conservée après démolition puis recemment restaurée. C'est un témoignage de la maïtrise des architectes de l'époque, qui savaient tout faire, et parfaitement.

La mode dite "Orientaliste" a produit de nombreux pastiches de ce genre. On recourait à ce vocabulaire dés lors que la fonction du bâtiment s'y prêtait plus ou moins (bains "turcs", notamment). Ci dessous, les "bains" Dunkerquois, une mosquée rêvée au milieu de la grisaille de nos villes de brique du Nord.
Carte postale d'époque, collection privée. Extrait du site:
http://www.revue.inventaire.culture.gouv.fr/insitu/insitu/article.xsp?numero=7&id_article=toulier-473

Le moucharabieh photo-sensible de la façade sur cour était une très bonne idée, évoquant le monde arabe dans le langage de l'architecture moderne de manière élégante
(ci-contre un moucharabieh en bois peint, musée Dar Si Said, Marrakech www.meublepeint.com/bois-peint-marocain.htm).
Hélas, il ne fonctionne évidemment pas. Jean Nouvel n'y est pour rien, mais une fois encore, comme dans le cas de la DASES et de sa façade roulante, les lubies technomaniaques des architectes obligent les ingénieurs à résoudre en urgence des problèmes qui ne se posaient pas, et que très souvent ils ne résolvent d'ailleurs pas non plus.


Mise à jour 2007Jussieu, l'horrible fac dont on apperçoit la façade verdâtre en arrière-plan, ressemble toujours à un abattoir à Johanneburg. Les projets de Jean Nouvel (encore lui!) ne pourront qu'améliorer cette horreur. Il n'aura aucun mal à faire mieux que Jussieu. Il prévoit de casser le quadrilatère pour ouvrir la forteresse sur l'extérieur, et établir une meilleure communication avec le Jardin des Plantes. On donne presque exclusivement comme raison de cette rénovation, qui ne pourra, quoiqu'elle soit, être pire que l'état actuel, le désamiantage d'un bâtiment qui en est saturé.  Le motif de sa laideur n'est jamais évoqué.

Pour m'insulter mail: Fiumefreddo





PROJET ALTERNATIF de Valentin FIUMEFREDDO

AUTRES SITES MASSACRES:

Palais des Congrès - Forum des Halles - Dases - Gare de Lyon - Quartier Maine - Montparnasse - Institut du Monde Arabe - Place de Catalogne - Ministère des Finances - Front de Seine - Jussieu - Place d'Italie - Grand Ecran - Centre Pompidou - Opéra Bastille - Conservatoire - Biblothèque Nationale de France

Les pays contributeurs à ce projet, dont certains sont fort riches, s'étonnèrent en prenant connaissance des premières maquettes de Jean Nouvel, de ne pas découvrir un pastiche d'architecture arabe, évoquant la grande Mosquée de Cordoue ou quelqu'hôtel madrilène néo-mauresque andalou.
Un architecte qui eût rendu un semblable projet "mauresque", même techniquement viable, eût été éliminé d'office, il est même probable que l'on eût cru à une blague. L'édifice de Jean Nouvel, qui parmi les "modernes" n'est pas dénué de talent, n'évoque le monde arabe, rigoureusement, en rien. L'eût-il du ? Pour les gens d'Architecture Studio, évidemment non, et cela ne mérite même pas le débat. Un institut du monde arabe qui "fait" arabe est une idée à proscrire, seul un plouc, un débile mental peut l'envisager.

Mais nous, qui sommes des imbéciles, des passéistes, des ploucs et n'avons donc rien à perdre, pourquoi ne pas essayer, ne serait-ce que pour tester l'effet produit ? Ma façade alternative ressemblerait un peu à ces charmant pastiches orientalistes, sans emploi des lourdes (et dispendieuses) techniques mise en oeuvre dans l'édifice de Jean Nouvel et de son bureau d'étude. Y a t-il besoin de tant de dépenses d'ingénierie, pour édifier un "bâtiment R+5 à usage de bureau et d'activités culturelles"?