Pour m'insulter mail: Fiumefreddo



Non seulement c'est laid, non seulement c'est aberrant, non seulement c'est inutilisable, mais de surcroît il s'agit de l'un des bâtiments publics les plus chers jamais réalisé en France: entre huit et dix milliards de francs (ajoutons un petit milliard par an de frais de fonctionnement). Ces chiffres exorbitants doivent être illustrés par des exemples concrets: détruite en 1945, la Frauenkirche (Dresde, Allemagne, ci contre), va être totalement reconstruite d'après les plans de l'époque. Le dôme intérieur plafonnait à 37 m, la coupole s'élevait à 62 m, l'ensemble culminant à 93 m (Notre-Dame: 67 m). Le plan de base était un carré de 44 mètres de coté. Des sponsors prestigieux, comme Thyssen et IBM, participent à l'opération. Prix: 900 millions de francs, ($ 137 millions) La BNF a donc coûté exactement dix fois plus cher, et un bâtiment d'une qualité équivalente à la Frauenkirche pourrait être construit chaque année avec le seul coût annuel de fontionnement de la BNF (un milliard).

What a lovely landscape! Towering above the Seine, the new Bibliothèque nationale, and his four so called "open books". This is one of the most expensive public building that the french government have yet erected. Alternative project designed by Valentin Fiumefreddo (rifght). As a comparison, the reconstruction of the Frauenkirche in Dresden, Germany, costed only one tenth of the astronomic bill of Perrault's building, ($ 1,5 billion) (right)

AUTRES SITES MASSACRES:

Palais des Congrès - Forum des Halles - Dases - Gare de Lyon - Quartier Maine - Montparnasse - Institut du Monde Arabe - Place de Catalogne - Ministère des Finances - Front de Seine - Jussieu - Place d'Italie - Grand Ecran - Centre Pompidou - Opéra Bastille - Conservatoire - Biblothèque Nationale de France Une étude d'impact similaire à Berlin

MISE A JOUR 2007
La reconstruction de la Frauenkirche est achevée. Coût: 170 millions €. Quel rapport ? Le prix de la biliothèque eût permis le financement de dix à quinze chantiers semblables. Mieux: eu égard à la différence d'échelle entre le coût d'une simple maison et celui d'une cathédrale comme la Frauenkirche, cette somme aurait permi de reconstruire l'ensemble de la ville. Un seul édifice prétentieux hideux et inutile coûte donc aussi cher que la reconstruction d'une ville historique entière. Et la Bibliothèque, chaque année, coûte le même prix à entretenir qu'une Frauenkirche de plus. Donc, depuis 1987, ce sont DEUX DRESDE nouveaux qui sont parti en fumée (financièrement, cette fois...). Comme dit Bernard Blier dans les Tontons flingueurs: "Si c'est notre pognon qu'ils sont en train d'arroser les petits comiques, ça va saigner !..."
Gag: Le fils d'un des pilotes britanniques engagé dans le bombardement, aujourd'hui orfèvre de profession, a participé à la création de la croix qui domine l'église...


On découvre encore mieux dans cette vue générale l'impact environnental de notre proposition. Il est bon de rappeler le prix d'un tel édifice, qui serait quatre fois moins coûteux que ce sinistre ensemble de tours.