AAAArchitecture joyeuse et ludique

Londres, une "nouvelle silhouette". Voilà en quoi Perrault veut "transformer" la capitale. En clair, il veut y faire les même dégâts que les bombardements de la seconde guerre monidale sur Berlin. Car non seulement ces gratte-ciels constituent en eux-même une pollution visuelle, mais il faut nécessairement détruire l'ancien pour les mettre à sa place. Or il y a un siècle, Londres ressemblait plutôt à Edimbourg qu'à Durban. Donc il y a bien destruction du beau, du joli, par de l'hideux et du cafard.
 
 

Mettre un système de commentaires sur son site