BIBLIOTHEQUE SCHABOWSKI

Retour au sommaire



L'architecte Sébastien Schabowski (1859-1918), peintre et dessinateur né à Koenigsberg, est devenu bâtisseur sur le tard. Cette Bibliothèque Royale de Larnes, inspirée de la bibliothèque de Celcius à Ephèse reflète sa passion pour l'archéologie. Les colonnes en marbre de Chassagne évoquent la fontaine Saint-Michel à Paris. En 1942, le conservateur les fit déposer par crainte des raids aériens, et remplacer par des fûts provisoires en béton. Bien lui en a pris: la bibliothèque s'écroula sous le raid du 11 mai 1944. Les coûteuses colonnes ont ainsi pu être remontées sur l'édifice reconstruit à l'identique en 1970 par Fernand Gleize...


La Bibliothèque Schabowski en 1945

Les 136 000 volumes qu'elle renfermait avaient été mis à l'abri hors de la ville.  Les ruines restèrent ainsi jusqu'en 1955, ou intervint un premier rafistolage (toit en tôle ondulée, etc. ). En 1968, l'architecte autrichien Wolfgang Kascha proposa de la conserver en l'état, en y ajoutant un dôme en voile de béton et des consolidation en acier anodisé, s'inspirant de l'église du souvenir à Berlin.  "Elle doit symboliser la victoire de l'intelligence et du progrès contre les forces de destruction", dit-il. Ce projet ne fut pas retenu, on préféra la reconstruction à l'identique. "Une solution conservatrice et frileuse, dit encore aujourd'hui l'architecte. "Cette ville n'osait rien en 1968, c'est encore pire à présent"

PRECEDENT - SUIVANT

Opéra Cassoustan / Kaßustan Oper/ Cassustan Opera House Saint-Valentin-le-MartyrPalais Cartrini/Catrini House/CatrinihausBellingauSchachner Mansion /Maison SchachnerSchachnerhausBibliothèque Schabowski Orgises/Orgius Hotel de Ville /Rathaus/City Hall Pont des Serruriers / SchlößerbrückGalerie de Fiumefreddo, peintre ICathédrale et tribunal de commerce I Paris ressuscité