PLACE JARABO


Retour au sommaire


La place Jarabo est un lieu particulièrement harmonieux stylistiquement. On croit souvent qu'elle tire son nom de Max Jarabo, l'auteur de la célèbre pièce surréaliste "Assez avec les mites!", mais il s'agit en réalité du bien plus obscur promoteur immobilier François-Marie Jarabo, comptable royal d'ascendance sans doute espagnole et dont on sait fort peu.

De l'ancien hôtel de ville de Larnes (1669), il ne reste que cette aile qui abrite à présent une annexe de la Banque de Larnes, dont le siège a été déplacé à La Brantaie depuis l'adoption de l'Euro. Ce bâtiment classique a partiellement brûlé en 1788, dans une de ces émeutes à répétition qui secoueront le régime jusqu'au milieu du XIXème siècle. Le vent révolutionnaire épargnera moins encore Larnes que les autres voisins de la France.

Les hôtels particuliers Renaissance qui entourent la place ne reflètent en revanche rien d'autre que les anachronismes à la mode sous le Troisième Royaume : en pleine révolution industrielle, la bourgeoisie des années 1880 à la prospérité ascendante veut du "Chateau de Blois" et de "l'hôtel du Marais" pour symboliser son aisance et son luxe. Les architectes de l'époque s'en donneron à coeur-joie, jusqu'à l'Art Nouveau. Très abîmés en 1944, la plupart de ces joyaux seront restaurés, certains même créés exnihilo pour combler les vides, comme le 17 place Jarabo, dessiné par Annette Burda, première femme nommée architecte en chef des monuments histriques (1967) Totalement anéantie, l'église du Perpétuel Secours a été reconstruite à l'identique en 1998 d'après les plans conservés à la bibliothèque Schabowski.

C'est sur cette place qu'en 1968, comme à Paris, à Berlin et à San Francisco, les premiers rassemblements étudiant de masse se produiront, premier accroc dans la jusqu'alors sage et insolente opulence des trente glorieuses larnaise...

La place Jarabo est, on le sait, l'un des mètre carré les plus chers du monde...

PRECEDENT - SUIVANT

Opéra Cassoustan / Kaßustan Oper/ Cassustan Opera House Saint-Valentin-le-MartyrPalais Cartrini/Catrini House/CatrinihausBellingauSchachner Mansion /Maison SchachnerSchachnerhausBibliothèque Schabowski Orgises/Orgius Hotel de Ville /Rathaus/City Hall Pont des Serruriers / SchlößerbrückGalerie de Fiumefreddo, peintre ICathédrale et tribunal de commerce I Paris ressuscité